Commerçants, BTP, industriels… La gestion des déchets des entreprises représente un enjeu majeur pour l’environnement ainsi que pour leur propre économie. Dans le contexte actuel, l’économie circulaire est devenue une très forte recommandation réglementaire et un levier de compétitivité visant lutter contre la raréfaction des ressources et à limiter l’impact environnemental des activités économiques et technologiques. Agir sur ses déchets fait partie de cette logique.

À savoir

L’objectif est d’aller vers un mode de fonctionnement plus vertueux et respectueux des ressources. Ceci passe par une production des déchets plus sobre, l’optimisation et l’allongement de l’usage des biens reposant sur une économie de partage et la valorisation de toute la matière pouvant l’être.

En matière de conseil aux entreprises, artisans, commerçants, industries installés sur le département de la Charente, les chambres consulaires – Chambre de Métiers et l’Artisanat, Chambre de Commerce et d’Industrie – sont chacune dans leur domaine vos interlocutrices privilégiées.

Vous avez des questions plus précises, le souhait d’optimiser votre gestion des déchets, l’envie de vous engager dans une démarche zéro déchet ou d’économie circulaire, une problématique déchet…, les services prévention du programme J’agis pour Réduire peuvent vous conseiller directement ou vous orientez vers les bons interlocuteurs de leur collectivité ou de leur territoire.

Les services prévention du programme J’agis pour Réduire sont aussi partenaires de différentes opérations pilotées par les chambres consulaires : les éco-défis, le pacte Efficacité Matières, les Répar’Acteurs.

Des pistes de travail dans les bureaux

Les pistes de réduction dans le domaine des activités plutôt administratives sont principalement :

  • la mise en place du tri sélectif dans les bureaux avec prise en compte par la société de ménage,
  • la gestion raisonnable des impressions (recto-verso automatique, brouillon…),
  • la réduction des consommations de fournitures ou le choix de fournitures rechargeables,
  • la mise à disposition de vaisselle réutilisable sur les lieux de pause-café et de déjeuner,
  • la valorisation des déchets alimentaires par la mise en place d’un point de compostage,
  • l’achat de matériel sur le marché de l’occasion et du réemploi,
  • la prolongation de la durée de vie du matériel par une bonne utilisation et un entretien régulier,
  • l’intégration de critères environnementaux dans les marchés,
  • la sensibilisation du personnel aux bons gestes…

Les études font état de 120 à 140 kg de déchets par an produits en moyenne par chaque salarié sur son lieu de travail.

Le Pacte Efficacité Matières

Ce programme de formation et d’accompagnement collectif d’une durée de 20 mois, axé sur la performance matière, est proposé aux entreprises industrielles volontaires et charentaises.

Calitom, GrandAngoulême, Grand Cognac et la Chambre de Commerce et d’Industrie travaillent ensemble afin de conseiller et accompagner les entreprises industrielles volontaires et charentaises dans la mise en oeuvre d’actions de gestion et de réduction de leurs déchets.

Cette action est menée avec l’appui de SOLTENA : solutions pour la transition écologique en Nouvelle-Aquitaine.

Cette démarche globale intervient à différents niveaux :

  • sur le plan des déchets : réduction des coûts de production (achat des matières premières et des consommables), des coûts de gestion interne (stockage, manutention des emballages et des déchets), des coûts de gestion externe (prestations pour l’élimination et le traitement des déchets),
  • sur le plan écologique : réduction de l’impact sur l’environnement,
  • sur le plan humain : un projet fédérateur pour l’entreprise.

Méthode de travail :

Étape 1 : connaître, planifier et prioriser les actions liées à leurs déchets (information et formation, pré-diagnostic du gisement de déchets, ateliers collectifs de sensibilisation et de formation, visites expert individuelles dans les entreprises, identification des actions de réduction ou de valorisation prioritaires, intégration des principes d’éco-conception, définition des actions à mettre en place, validation des plans d’actions).

Étape 2 : agir et mettre en oeuvre les actions de prévention (déploiement du programme d’actions des entreprises, suivi individuel).

Étape 3 : bilan individuel et collectif de la démarche.

La dernière édition s’est finalisée en 2018 avec pour les 17 établissements engagés au total 250 tonnes par an de déchets évités, 110 tonnes par an de déchets valorisés et 260 000 € par an d’économies réalisées.

Soutiens financiers du programme J’agis pour Réduire

Chaque année, un concours « J’agis pour réduire » est lancé auprès des entreprises charentaises ou exerçant en Charente (artisanales, industrielles, de service, start-up, micro-entreprises, TPE, PME, travailleurs indépendants, exploitations agricoles…).

Ce trophée récompense, aide et développe les projets innovants qui contribuent à la réduction et à la prévention des déchets sur le territoire.

Les innovations récompensées portent sur :

  • l’éco-conception : matières premières innovantes, biodégradabilité, optimisation des procédés de fabrication…
  • la sensibilisation des parties prenantes : nouvelles méthodes de partage de l’information, encourager la démarche zéro déchet…
  • les usages des emballages et achat durable : solutions locales qui tendent vers le zéro déchet en entreprise, pour les clients, lors d’événements…
  • le réemploi des matériaux : transformation, réparation, réutilisation, nouveaux débouchés pour les produits conçus et/ou pour les usages…

Les lauréats peuvent prétendre à des dotations financières selon la catégorie et une valorisation départementale de l’entreprise auprès du réseau de Calitom.