Une lessive zéro déchet, 100% écologique, artisanale et efficace : c’est l’idée de la charentaise Elodie Skoczynski qui vient de lancer son site de vente en ligne et la commercialisation de ses produits sous la marque Zëro. Un projet vertueux d’entrepreneuriat environnemental, social et solidaire.

20 millions de lessives par jour réalisées en France.

Que contient le kit Zëro ?

C’est un kit à réaliser soi-même qui se compose d’une bouteille en verre réutilisable, d’une dose de lessive sèche à réhydrater avec 1 litre d’eau chaude pour 12 lavages, et d’un savon détachant pour appliquer sur les taches. Des recharges sont vendues dans des sachets 100% compostables. Pour ceux qui disposent de leur contenant, il est possible de se procurer les étiquettes elles-aussi 100% compostables, avec de l’encre et de la colle végétales. Et pour les adeptes du vrac, des bocaux contenant l’équivalent de 5 recharges sont proposés.

Au niveau de la composition ?

La lessive est réalisée avec seulement 5 ingrédients biologiques : du savon saponifié à froid à base d’huile de coco, de la lessive de soude et des huiles essentielles de cèdre, romarin et lavande. On obtient un produit très efficace, respectueux de la peau et de l’environnement sans aucun rejet polluant.

Comment est venue l’idée ?

La lessive s’est révelée être à l’origine des problèmes de peau de mon fils dès sa naissance. J’ai donc commencé à la faire moi-même. Je n’étais pas satisfaite des compositions à base de savon de Marseille qui encrassaient la machine à laver le linge… A force d’essais, il m’aura fallu un an pour trouver la bonne formulation ! J’ai lancé une campagne de crowdfunding pour voir si l’idée séduisait. Et j’ai atteint l’objectif de financement à 167 % pour lancer ce projet ! Au vu du nombre de lessives réalisées par an, quand on sait que les composants pétrochimiques ne sont pas biodégradables, les nanoparticules non filtrées en station d’épuration, sans compter que nos vêtements sont au contact direct de la peau, il faut agir ! La qualité de l’eau va devenir un enjeu majeur comme la réduction des déchets.

Le projet est vertueux dans son ensemble ?

Faire un produit écologique c’est bien, mais si on respecte le travail de chacun et le côté humain. J’avais à coeur de faire intervenir un maximum de personnes au niveau local. Je travaille avec une savonnière indépendante pour la réalisation du produit, à Vayres, les bouteilles et bocaux sont fournis par Boboco à Cognac. Et c’est l’Esat de St-Claud qui se charge du conditionnement. Toutes les matières premières sont écosourcées. Le produit est le résultat d’un savant équilibre sur tous les plans pour avoir l’impact le plus positif possible.

Où peut-on trouver les kits ?

Ils sont commercialisés sur le site de vente en ligne, et au sein du réseau de vente La Ruche qui dit Oui. Et puis très vite, dans certains magasins de producteurs.

D’autres projets à venir ?

Ce n’est que le début ! Mais déjà, on peut annoncer la création prochaine d’une lessive pour enfant, qui ne contiendra pas d’huiles essentielles.


Voir le site internet des kits Zëro
Adresse mail : contact@leskitszero.com